La journée de l’eau potable entre les mains d’enfants

Read English version here

Sonia Colasse, The Adventures of Enzo, Global Education MagazineSonia Colasse

Author the children bilingual book: “The Adventures of Enzo”

e-mail: soloinfinity.ws@gmail.com

website: www.soloinfinty.com/enzo

.

Enzo est un petit garçon vif, qui aime fourrer son nez partout et apprendre en grandissant.

Enzo visite notre monde et découvre souvent les tragédies qui frappent notre terre. Nous croisons des enfants malades causés par l’eau polluée. Ces mêmes enfants et leurs parents ne savent pas comment utiliser l’eau et nous devrions prendre quelques instants de notre vie pour les éduquer sur quelques gestes simples.

Plusieurs associations ou fondations se réunissent pour aider les plus défavorisés et apprennent ensemble les moyens pour bien utiliser l’eau potable.

Enzo participe un jour à cette prise de conscience, que tout passe par les gestes quotidiens et entre les mains des enfants d’aujourd’hui. Ce sont ces mêmes enfants fiers de leur apprentissage qui guide leur aîné vers les bons gestes à accomplir pour éviter tout accident d’empoisonnement.

La production d’eau potable correspond à l’action permettant de produire de l’eau potable à partir des eaux naturelles. Le traitement nécessaire dépend fortement de la qualité de la ressource. Il varie aussi avec le niveau d’exigence et les normes appliquées et différentes suivant les pays. Nous savons tous, dans les pays comme l’Afrique, ou le Mexique et d’autres encore, l’eau de leur source n’est pas potable.

La journée de l'eau potable entre les mains d'enfants, sonia colasse

Lors d’un voyage en janvier de cette année, Enzo et ses parents rendent visite aux enfants d’une école. Ils reçoivent des seaux et des filtres pour un remplissage d’eau propre, venu du Canada. C’est un début, un commencement dans le village. Les associations souhaiteraient bien sûr que tous les villages puissent être équipés d’eau potable, un seau dans chaque famille. Mais, malheureusement l’investissement d’un tel matériel dépasse nos bonnes volontés. Les enfants sont les adultes de demain, nous devons les instruire sur les nouvelles techniques à employés et leur prise de conscience sur les dangers de l’eau polluée. Et pas seulement, il faut plus d’aide pour accomplir de tels événements autour des écoles, plus de mains et plus d’investissements.

Enzo si petit qu’il soit, sait déjà que demain sera un jour nouveau pour ses amis. Ils apprennent chaque jour, à vivre mieux, ensemble et souder. Chaque pas effectué doit amener un autre pas vers le futur en évitant de reculer.

C’est pendant une matinée entre les rires, de chamailleries et de complicité que nous donnons quelques instructions et quelques heures d’explications pour bien utiliser les seaux et les filtres. Cela permettra aux habitants d’un petit village de se servir quotidiennement de l’eau potable et cette même eau est à consommer avec modération. Il ne faut pas oublier de l’économiser, l’eau potable doit être servie pour un usage alimentaire seulement !

L’eau est passée à travers un filtre qui intercepte les petites particules. Petites sont les mailles du filtre, plus petite doit être une particule pour passer. La filtration peut être accomplie comme traitement tertiaire d’une eau brute, comme traitement secondaire d’une eau usée ou comme unique traitement si l’on parle d’une filtration transmembranaire. Les filtres les plus communs dans les stations de traitement d’eau sont les filtres au sable et à l’anthracite. Les filtres s’assurent que l’eau qui en sort respecte les normes en vigueur en ce qui concerne la turbidité. Les virus et bactéries peuvent toutefois passer au travers des filtres, c’est pourquoi l’étape finale de désinfection est obligatoire.

Chaque enfant en file indienne reçoit un seau et un filtre accompagné de gestes simples à effectuer chaque jour.

C’est avec le sourire qu’Enzo se glisse entre les jambes d’enfants et écoute attentivement les derniers conseils pour bien utiliser le matériel.

C’est avec grand espoir que nous espérons tous, que chaque village puisse être à leur tour en paix avec l’eau de leur source.

This article was published on 22nd March 2015, for the World Water Day, in Global Education Magazine.

Supported by


Edited by:

Enjoy Our Newsletters!

navegacion-segura-google navegacion-segura-mcafee-siteadvisor navegacion-segura-norton